• Dispositif PIVO
  • Formation personnes relais "santé mentale"
  • pano
  • pano-rencontre
  • sentinelle-pa
  • pano
  • Dispositif PIVO

    C'est au sein du CHI de Créteil, dans les locaux de Créteil Solidarité que PIVO a établi sa permanence d'accueil pour des patients atteints du VIH. Ce dispositif, créé en 2011, a pour objectif de faciliter l'accès à une écoute, de l'information, des soins et des orientations. En 2015, les patients atteints d’hépatites ont été conviés à rejoindre ce dispositif. (Lire le reportage)

  • Formation des personnes relais "santé mentale"

    Les pathologies mentales sont un véritable défi pour les professionnels de la santé et de l'action sociale. Confrontés à des situations difficiles, ces acteurs de première ligne ont un immense besoin d'accompagnement. Ces journées de formation-action leur sont destinées.(Lire le reportage)

  • 5 questions sur la radicalisation des jeunes

    Suite à l'intervention de Jean BLAIRON portant sur "Militance, religions, et adolescence aujourd'hui" présentée lors du séminaire "Santé des jeunes et Soutien à la parentalité" organisé par le Réseau de Santé de Créteil Solidarité le 29 septembre, nous avons demandé à l'intervenant de nous éclairer sur les processus de radicalisation des jeunes. Instructif. (Voir la suite de l'entretien)

  • Regards croisés sur le grand âge, les maladies chroniques et le cancer

    Paroles de jeunes, paroles d'anciens.
    Si cette interrogation peut paraître anachronique au regard des maux dont souffre la société, elle n'en demeure pas moins intéressante. Le grand âge et les pathologies chroniques qui l'accompagnent sont des problèmes qui se posent avec acuité. Et il faut bien y répondre. Alors croiser le regard des jeunes et celui des adultes pour réfléchir au vieillir ensemble dans la cité est un exercice riche d'enseignements. (Lire le reportage)

  • Dispositif Sentinelle : santé mentale et exclusion

    Aujourd'hui, les intervenants "du champ social" sont venus nombreux à la réunion mensuelle du dispositif "Sentinelle Santé Mentale Exclusion". Six professionnels en tout. Ils sont conseillers d’insertion dans les communes environnantes, intervenants sociaux chez les bailleurs ou assistantes de service social dans les structures du Conseil Général (EDS). (Lire le reportage)

  • Journée ordinaire à Créteil Solidarité

    Ce matin, la petite salle d'attente est pleine. Voilà maintenant plus de 25 ans que l'association accueille des publics en situation de vulnérabilité. Et pour nombre d'entre eux, ce centre de premier recours représente l'espérance d'un nouveau départ. (Lire le reportage)

Les médecins acteurs de l’accès aux soins des publics vulnérables à Créteil ont besoin de vous !

En juillet 1987, a été créée Créteil Solidarité, association de loi 1901, à l'initiative d'un groupe de médecins généralistes de Créteil soutenu par Laurent Cathala, Député Maire et le Conseil municipal de Créteil.Dans les mois suivants, l'association décidait l'ouverture d'un centre de consultations médicales et sociales auquel la DDASS État et le Conseil général du Val-de-Marne, comme la Ville de Créteil ont apporté leur contribution financière.

 

La CRAMIF a accompagné ce montage par la mise à disposition d'assistantes sociales et le Conseil de l’Ordre des médecins du Val de Marne a participé à l’effort collectif en soutenant l’Association Créteil Solidarité dès sa création.

Autour de cette activité d’accueil des publics en situation de vulnérabilité s’est développé progressivement, dans un premier temps de façon informelle et militante, puis reconnu et financé institutionnellement, un réseau de santé de proximité (RSP de Créteil Solidarité).

Depuis 2001, en complémentarité à l'activité développée par Créteil Solidarité, le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil a ouvert, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de lutte contre les exclusions de 1998, une PASS pour répondre aux besoins des populations en difficulté d'accès aux soins.

Aujourd'hui, le centre de consultations médicales et sociales de Créteil Solidarité, comme la  PASS du CHIC, poursuivent leurs activités.

Pour accompagner ces personnes et ces familles en difficulté, les médecins libéraux de l’Est du Val de Marne se sont mobilisés depuis plus de vingt-cinq ans. Les « pionniers » ont pour la plus part pris une retraite légitime, mais ont, néanmoins pendant un certain temps, continué à participer.

L’heure de la relève est arrivée ! L'équipe en charge de l’animation de ce dispositif soutenue par le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil et par le Conseil de l’ordre des médecins du Val-de-Marne est à la recherche de médecins libéraux volontaires pour assurer la pérennité de cette activité qui contribue à défendre l’accès aux soins pour tous sur notre territoire.

Il s’agit d’assurer une ou deux consultations par mois (le matin), les médecins intégrant le dispositif auront un statut de praticien attaché du CHIC et seront rémunérés à ce titre.

Nous comptons sur votre engagement personnel et professionnel dans la lutte contre les inégalités en santé.

Dr Bernard Elghozi, président de Créteil Solidarité
Dr Hervé Hagège, président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHIC

PS : pour tout complément d’information contacter :

Sylvie Ané Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Bernard Elghozi Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.